Oser le flou
     
Oser le flou
Nous vivons un temps où plus rien n’est certain, où l’horizon du retour à nos vieilles habitudes s’estompe chaque jour un peu plus et où la distance s’impose en règle de nos comportements. Le besoin de lumière et de sérénité ne peut être vraiment satisfait car l’avenir reste trouble. Je ne me suis pas lassé cet été de regarder la mer au début et à la fin du jour en sachant qu’il faut s’accommoder pour le reste d’une vision mal ajustée. Alors acceptons et même osons le flou. Sans renoncer à la lumière.
Top